25 novembre 2007

Dur dur le français

Le français n'est pas simple quand on a 2 ans 1/2, même avec un kilo de logique et une louche de bonne volonté on ne s'en tire pas à chaque fois. Flèche s'essaie à la conjugaison et ça donne des choses comme: il a veni, il faut s'assière. Pour les pronoms personnels, c'est pas 100% non plus. Il maitrise bien le je et le tu, mais il se bat encore un peu avec "moi, mon, le mien". Et là quand on essaie de l'aider, on se lance dans des conversations un peu surréalistes:

Flèche : "Maman c'est qui qui a fait ça?", moi: "c'est moi", Flèche : "c'est moi?", moi: "non c'est pas toi, c'est moi"

Flèche a toujours été fortiche pour imiter des sons. Il savait tout juste parler qu'il disait "chlop" en imitant le bruit que son an_bebetelephonebiberon fait quand il le sort d'un coup de la bouche. Maintenant quand il raconte quelque chose il utilise fréquemment un bruitage ou l'autre pour rendre ses récits plus parlants, du genre: "Et pis le gros trax il a pris la voiture comme ça et pis il l'a mis dans la remorque ffffffffffuuuuuuit et pis la voiture elle est tombée pis boum badaboum baboum". Depuis quelques jours, chaque fois qu'il trouve un téléphone à sa portée, il le met à l'oreille, penche la tête, fait un petit rire idiot et enchaîne avec un "nooooooooooooooonnnnnnnnnnnn" étonné et chantonnant. Comme ça ne ressemble pas tellement aux manières de son papa, j'ai bien dû en déduire que c'est moi l'objet de cette caricature.

En plein âge du "NON", du "PAS" et de leur rejeton légitime le "NON je veux PAAAAAAAAAAAAAS", Flèche a dû être capturé une nuit par des extra-terrestres qui ont fait sur lui des expériences secrètes qui n'auraient normalement dû laisser aucune séquelle. Eh bien c'est raté les p'tits hommes verts! Moi j'ai bien vu qu'on me l'a changé mon Flèche !an__alien On ne peut pas berner une mère, on a un instinct nous! Un beau matin d'avril, Flèche s'est réveillé avec un nouveau mot à la bouche: le "ui" secondé parfois par son cousin germain le "vui". Depuis ce jour, quand Flèche est d'accord, il le fait savoir. Le "ui" n'a pas occulté le "non", il vit plutôt une tranquille petite existence parallèle. Petits hommes verts venus d'un galaxie très très lointaine, ne vous gênez pas de réitérer votre expérience, et la prochaine fois si vous pouviez emporter avec vous un petit bout du gène de la contestation systématique, merci d'avance!

Posté par Maman chronique à 13:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Dur dur le français

    Je me suis bien amusée...

    ...sur ton blog, je reviendrais assurément... Belle journée et au plaisir de venir me régaler à nouveau !!! Bonjour à tes petits anges, ils sont adorables !!!Amicalement

    Posté par Violette, 24 mai 2008 à 11:46 | | Répondre
  • Fidèles lecteurs et -trices

    Salut Violette, merci pour ton comm
    Bon il semble que que j'aie quelques fidèles lecteurs et -trices, alors il faudra que j'écrive un peu plus souvent.
    Maintenant que les garçons s'essuient (presque) les fesses tous seuls, je vais passer à l'étape suivante: leur apprendre à faire eux-mêmes leurs repas et leur lessive, ça me laissera du temps pour écrire!!!

    Posté par Maman Ourse, 24 mai 2008 à 12:34 | | Répondre
Nouveau commentaire