09 juin 2008

La grande mode du semuaki

Je ne suis pas une victime de la mode, sauf si, en fait, une fois il y a quelques années j'avais succombé à un de ces pulls hyper-tendance de l'époque, d'un côté t'avais une bretelle, de l'autre une manche, je l'ai mis une fois, depuis il prend la poussière dans l'armoire en attendant qu'il revienne à la mode dans une vingtaine d'années, mais je m'égare...
Mais voilà, les enfants aussi traversent des modes, qui sont cycliques comme toutes les modes dignes de ce nom, par exemple la mode du "non" qui s'empare d'eux vers leur 2e année puis qui resurgit cycliquement chaque fois que tu leur demande un service jusqu'à leurs vingt ans environ.
Comme une majorité d'enfants de 2 à 4 ans, mes garçons ont tous les deux succombé à la mode du semuaki.

-Ah je sais! je sais ce que c'est! C'est ce jeu ouski faut placer des chiffres sur une grille!

semuaki

Alors effectivement, le semuaki tient beaucoup du casse-tête, voire même de la prise de tête. C'est un jeu solitaire, et c'est même tout l'enjeu. Une deuxième personne (au moins) est pourtant nécessaire pour initier une partie de semuaki, elle a un rôle tout à fait passif et n'agit que comme détonateur pour signifier le début de la partie, puis elle a juste une fonction de spectateur médusé et impuissant. Un joueur de semuaki qui ne peut pas jouer sa partie jusqu'au bout est susceptible de devenir hargneux, voire même d'entrer en crise. Devant l'ampleur de l'addiction que provoque le semuaki chez les enfants, une maman est souvent partagée entre l'envie de terminer une partie qui tourne mal brusquement et de façon prématurée (sachant qu'une telle attitude peut provoquer une crise chez le joueur), ou de laisser le joueur aller jusqu'au bout de sa partie, encourageant ainsi le sentiment de toute-puissance du jeune joueur solitaire.

-Ah mais non, le semuaki ce serait pas plutôt cet art chinois ouskon place les meubles et les objets d'une pièce d'une certaine manière dans une recherche de bien-être et d'harmonie?

 

fengshui

 

Alors oui, le semuaki est un art qui consiste à disposer les éléments environnants d'une certaine manière, mais en accord avec les désirs d'une seule personne. Et ce non pas dans le but de créer une harmonie, mais plutôt une unité autour d'un centre tout-puissant. Quand tous les éléments environnants sont placés de telle façon à satisfaire les désirs du pratiquant, alors seulement la sérénité peut être atteinte.

-En fait ce ne serait pas un art martial japonais tout simplement?

karate

Alors ça s'en rapproche beaucoup par le côté "combat". Celui qui pratique le semuaki neutralise purement et simplement son adversaire par sa conviction d'être le plus fort. Si l'adversaire tente de résister, l'adepte du semuaki peut utiliser la ruse du cri strident ou le mouvement du tapage de ses propres membres contre surface dure. Dans une phase de combat particulièrement rude, le jet d'objets divers et variés est fréquent.

-Bon là je comprends plus très bien, c'est quoi le semuaki exactement?

Alors laisse-moi te donner un exemple concret. Disons que j'ai avec moi un petit adepte de semuaki d'environ 3 ans. Je rentre de quelque part en voiture, il pleut à verse, donc dans le but d'être le moins mouillée possible, je sors en vitesse, j'ouvre la portière arrière, je détache le petit pratiquant de son siège et je le porte hors du véhicule. Et c'est là qu'il frappe avec un des coups les plus mesquins de son arsenal: "NON, semuaki descend tout seul!". Comme il pleut toujours des chats et des chiens, j'esquive le coup et je pénètre à l'intérieur avec le petit sportif d'élite sous le bras. Je tente la ruse du "setuaki descendra une autre fois, aujourd'hui il pleut et je préfère éviter qu'on soit trempés comme des soupes". C'était bien essayé mais vain. L'adepte du semuaki est rusé et tenace, il répètera la fameuse formule "semuaki fait tout seul" avec moult projections liquides en provenance de la plupart des orifices de sa tête, il accompagnera son cri de guerre de tapage de diverses parties de son corps contre des surfaces dures, il tentera la projection d'objets variés dans l'espace tridimensionnel qui l'entoure jusqu'à l'abdication de l'adversaire.

La génitrice d'un pratiquant intensif de semuaki peut à tout moment écourter la partie en jetant l'éponge avec l'eau du bain. Elle peut rebrousser chemin, remettre le petit être hurlant dans la voiture et le laisser descendre tout seul. Game over, tous les joueurs récupèrent leur couleur faciale originelle.

Hein quoi? Qui me tape sur l'épaule? Ha tiens salut Super Nanny. Qu'est-ce que tu dis? Qui est-ce qui commande ici? Euh, c'est moi... en principe. Oui effectivement je viens de capituler, j'avais une soupe sur le feu et j'étais trempée comme une choucroute (ou l'inverse). Tenir tête? J'y penserai à la prochaine partie...

Heureusement les modes vont et viennent, mais pas de réjouissement intempestif, le semuaki sera invariablement suivi du sepamuaké, comme dans "sepamuaké renversé la plante", puis du sepajustesetoujourmuaki, comme dans "sepajustesetoujourmuaki doit débarrasser la table".

Posté par Maman chronique à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La grande mode du semuaki

Nouveau commentaire